Monterey International Pop Music Festival 1967

Publié le par Michel Becquet

Le Monterey International Pop Music Festival s'est déroulé du 16 au 18 juin 1967 à Monterey, en Californie.

Le festival a été organisé par le producteur Lou Adler, John Phillips de The Mamas & The Papas, le producteur Alan Pariser et le publicitaire Derek Taylor. Tous les artistes ont joué gratuitement, les recettes du festival ayant été reversées à des œuvres de charité. Plus de 200.000 personnes ont participé au festival de Monterey, marquant le début du « Summer of Love » (été de l'amour). C'est le premier festival mémorable du mouvement hippie alors en pleine émergence.
C'est à l'occasion de cette manifestation que Jimi Hendrix et The Who ont joué pour la première fois aux États-Unis et que le grand public a découvert des artistes tels que Janis Joplin (programmée également pour juillet) et Otis Redding. Le festival de Monterey a été le premier grand festival de rock. Les organisateurs de Woodstock Venture voudraient s'en servir comme exemple.
Ce festival présentait des groupes locaux, et était diffusé sur certaines chaînes de télévision nationales, permettant aux groupes de toucher un large public. Ils apparaissaient notamment dans certaines émissions, comme celle du dimanche soir sur le réseau CBS, The Ed Sullivan Show, enregistrées en couleur et agrémentées des derniers effets vidéos.

Les artistes présents à Monterey et qui se reproduiront à Woodstock :
- Janis Joplin
- Canned Heat
- Country Joe and The Fish (uniquement en groupe cette fois-ci, Country Joe ayant joué aussi seul à Monterey)
- Grateful Dead
- The Jimi Hendrix Experience
- Jefferson Airplane
- Ravi Shankar
- The Who

Ceux qui y furent ont retenu l'improvisation magistrale de 3 heures de Ravi Shanker ainsi que le "sacrifice" fait par Jimi Hendrix à sa guitare en l'enflammant, à la fin de la chanson« Wild Thing ».

Commenter cet article